30 juin 2015

Film du rétablissement de l'Eglise.

 

Film à regarder en famille et avec des amis (ies) ou connaissances. 

https://www.youtube.com/watch?v=8l3Ja0r4I0A

 

 

Posté par lucamarade à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mars 2015

Découvrez qui nous sommes

Une Église mondiale

« Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours » est le nom officiel de notre Église, parfois connue sous le nom « d’Église mormone ». Le nom « Mormon » est tiré du Livre de Mormon, volume d’Écritures saintes comparable à la Bible, dont le rédacteur s’appelait Mormon. « Saints » fait référence aux membres de l’Église originelle : l’apôtre Paul s’adresse dans une des épîtres aux « saints » de Corinthe. « Derniers Jours » désigne notre époque par opposition aux « premiers jours » qui correspondent à l’époque du Christ.  

L’Église de Jésus-Christ a été rétablie en 1830 dans l’état de New York par Joseph Smith, son premier prophète et président. Elle a son siège à Salt Lake City en Utah. Son prophète et président actuel est Thomas S. Monson. Il est assisté de deux conseillers et de douze apôtres.

Nous sommes 15 millions de membres (6,4 millions aux États-Unis) répartis dans 176 pays et territoires. Nous construisons chaque jour un nouveau lieu de culte, financé par la dîme des membres . Nos assemblées locales sont dirigées par des fidèles - hommes et femmes - non professionnels et non rémunérés.

Les mormons sont des gens engagés et ouverts sur le monde. Ils participent  activement à la vie politique et au monde des affaires, du droit, de la médecine, de l’enseignement, des médias, du  sport, du spectacle …, où ils occupent souvent des postes de confiance. Le développement des talents intellectuels, artistiques et physiques est encouragé. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours dispose d’un système éducatif de qualité et de plusieurs universités réputées, dont celle de Brigham Young en Utah.

Plusieurs études montrent que nous sommes en meilleure santé et vivons plus longtemps que la moyenne, en vertu d’un code de santé invitant à s’abstenir d’alcool, de thé et de café, à ne pas fumer et à ne pas consommer de drogue, à manger sainement et à faire régulièrement de l’exercice. « Un esprit sain dans un corps sain ».

 

Une Église chrétienne

jesus3

Comme son nom l’indique, l’Église de Jésus-Christ  des Saints des Derniers Jours est une Église chrétienne. Nous croyons que Jésus-Christ est le Sauveur de l’humanité et nous nous efforçons de modeler notre vie sur la sienne en suivant ses enseignements. Il est au centre de notre foi. Comme les autres Églises chrétiennes, nous commémorons chaque semaine son sacrifice expiatoire lors de notre service de culte. (Le_Christ_est_vivant)

Nous croyons en outre que l’âme est éternelle, que Dieu est le Père de notre esprit et que nous pouvons retourner auprès de lui après la mort. Il a préparé un plan et donné des commandements pour le bonheur de ses enfants sur cette terre et dans l’éternité. 

Nous croyons que  l’Église originelle du Christ a été perdue puis rétablie de nos jours. La prêtrise - l’autorité donnée aux hommes d’agir au nom de Dieu - a également été rétablie ainsi que toutes les ordonnances (sacrements) nécessaires au salut. Au printemps 1820, un jeune fermier du nom de Joseph Smith, ne sachant à quelle Église se joindre, invoqua le Père. Dieu lui apparut, accompagné de son Fils Jésus-Christ. Ce dernier lui donna les instructions pour rétablir son Église.

slide0065_image063

Nous croyons en la sainte Bible, l’Ancien comme le Nouveau Testament. Nous croyons aussi au Livre de Mormon qui soutient et authentifie la Bible et témoigne de la divinité du Christ. Le Livre de Mormon est un autre témoignage de Jésus-Christ. 

Nous croyons que Dieu continue de parler aux hommes de nos jours. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours répond clairement aux grandes questions : Qui suis-je ? D’où est-ce que je viens ? Pourquoi suis-je ici ? Y-a-t-il une vie après la vie ? Elle nous apprend comment vivre l’Évangile de Jésus-Christ au quotidien au foyer, au travail, en société.

Nous suivons un code moral élevé : « Nous croyons que nous devons être honnêtes, fidèles, chastes et vertueux et que nous devons faire du bien à tous les hommes (…) Nous aspirons à tout ce qui est vertueux, aimable, de bonne réputation ou digne de louange. » (13ème article de foi).

Nous prônons la tolérance : « Nous réclamons le devoir sacré d’adorer le Dieu tout puissant selon les inspiration de notre conscience et nous concédons à tous les hommes ce même droit d’adorer comme ils veulent, où ils veulent ou ce qu’ils veulent. » (11ème  article de foi)

 

Une Église centrée sur la famille

 bg-strengthening-families

 Nous considérons la famille comme l’institution la plus importante sur la terre et la cellule de base de l’Église et de la société. « Aucun succès ne peut compenser l’échec au foyer » a déclaré un de nos prophètes.

Nous sommes profondément attachés au mariage, défini comme l’union d’un homme et d’une femme. Contrairement à une opinion très répandue, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est formellement opposée à toute forme de polygamie. Nous croyons que le mariage entre l’homme et la femme est ordonné de Dieu et que la famille est essentielle au plan du Créateur. Les enfants ont le droit de naître dans les liens du mariage et d’être élevés par un père et une mère qui honorent leurs vœux de mariage dans la fidélité totale. Le bonheur en famille est assuré lorsque celle-ci s’appuie sur les enseignements du Seigneur Jésus-Christ. L’homme et la femme, le père et la mère agissent en partenaires égaux.

Les ordonnances (sacrements) les plus élevées et les plus sacrées de notre religion, tel que le mariage éternel, sont célébrés dans les saints temples. Le taux de divorce chez les couples ayant contracté un tel mariage est de loin inférieur à la moyenne.

Les mormons se réunissent chaque semaine pour la soirée familiale (en général le lundi soir), un moment récréatif et convivial qui favorise la transmission des valeurs et rapproche les générations. Cette tradition, qui remonte à 1915, contribue à créer un climat d’unité et de sécurité au foyer.

En lien avec la nature éternelle de l’esprit, la théologie de l’Église insiste sur la nécessité du baptême (accompli par immersion à partir de l’âge de huit ans) et invite à étendre cette pratique en faveur de ses ancêtres décédés. Il s’agit là de la doctrine du baptême pour les morts, pratiquée par les premiers chrétiens (voir 1 Corinthiens 15 : 29). Cette ordonnance ne peut être accomplie que dans un temple. Les Mormons considèrent que les défunts conservent leur libre-arbitre d’accepter ou de refuser ce baptême. Dans ce but, l’Eglise a créé la plus grande bibliothèque généalogique au monde qui est accessible à tous (voir www.familysearch.org). Cette croyance rend le salut potentiellement universel et est une preuve de l’amour de Dieu pour tous ses enfants.

Du fait de l’importance accordée à la généalogie et à l’histoire familiale en général, jeunes et moins jeunes développent une conscience plus forte de leurs racines, de leur identité et de leur appartenance.

 

Une Église tournée vers les autres 

slide0033_image109

Nous avons en permanence 90 000 missionnaires de par le monde. Des garçons et des filles âgés de 18 à 25 qui consacrent de 18 à 24 mois à prêcher bénévolement l’Évangile de Jésus-Christ. Leur mission achevée, ils reprennent leurs études ou retournent à la vie professionnelle.

580missionaries-on bikes

S’y ajoutent quelques milliers de couples à la retraite engagés le plus souvent dans des missions dites de « service », essentiellement dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

full-time-senior-missionary-service

En tant que disciples de Jésus-Christ, nous consacrons beaucoup de temps, de moyens financiers et d’énergie à soutenir les causes humanitaires et aider les nécessiteux. Les fidèles qui le souhaitent et dont la santé le permet, s’abstiennent de nourriture et de boisson une fois par mois pendant 24 heures et versent l’argent ainsi économisé à un fonds d’entraide mondial.

Notre programme d’entraide, qui a vu le jour en 1936, met fortement l’accent sur les valeurs du travail et de l’autonomie, l’objectif étant « d’établir, dans la mesure du possible, un système selon lequel la malédiction de l’oisiveté serait éliminée, les maux du chômage abolis, et l’indépendance, l’industrie, l’économie et le respect de soi rétablis… Le but de l’Eglise est d’aider les gens à se prendre en charge. Le travail doit retrouver sa place de principe directeur de la vie des membres de l’Église »

Depuis 2002, l’Église a créé un Fonds Perpétuel d'Éducation grâce auquel des prêts peuvent être consentis à des jeunes adultes ou à de jeunes couples sans qualification professionnelle. Ces prêts ouvrent accès à des formations professionnalisantes, brisant ainsi le cycle de la pauvreté en rendant les individus autonomes. Plus de 59 000 jeunes ont ainsi bénéficié de ce programme dans 58 pays.

 

Les mormons de France

Selon une enquête récente*, le profil sociologique des mormons de France correspond à celui de la population française quant à la répartition des sexes, la pyramide des âges, la distribution socio-professionnelle, les revenus et les études. Seules différences notables : les mormons français font plus d’enfants, ont un niveau moyen d’instruction plus élevé, parlent davantage de langues et défendent les valeurs traditionnelles. En revanche, ils se répartissent sur l’ensemble de l’échiquier politique, sont très engagés dans la vie associative et soutiennent généreusement les causes humanitaires. Au total, ils s’inscrivent parfaitement dans le paysage pluraliste de la société française.

 Il y a 37 400 saints des derniers jours en France métropolitaine (25 000 dans les DOM-TOM), répartis dans 10 centres régionaux ou « pieux » et 110 paroisses. Le pieu de Rennes compte 2600 fidèles et douze paroisses, dont celle de Quimper.

* Dans le cadre d’une thèse de doctorat présentée en 2008 à l’École Pratique des Hautes Etudes (EPHE, Paris-Sorbonne).

 

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser ICI

 

Posté par lucamarade à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]